Cette installation lumineuse et sonore a été réalisée dans le cadre de mon exposition personnelle Incarnations présentée dans les Tours d’Aigues-Mortes à l’occasion de la manifestation d’art contemporain Casanova Forever, organisée par le Frac Languedoc-Roussillon en France. Avec cette oeuvre, j’ai voulu évoquer aussi bien les nombreux voyages du célèbre écrivain vénitien Giacomo Casanova que ses diverses aventures amoureuses et libertines. Treize coeurs anatomiques en résine translucide piqués sur des tiges en métal s’illuminent et pulsent aléatoirement de l’intérieur. Tour à tour, un coeur puis un autre, bat au rythme de la bande-son. Celle-ci faite à la voix reprend le son du coeur lorsqu’on l’écoute au stéthoscope. Le battement s’accélère puis ralentit comme lors d’une émotion particulière. Les coeurs aux reflets sanguins sont disposés dans l’espace comme des points sur une carte, comme des trophées remportés ici et là. Ce travail a également été exposé lors de Bex & Arts 2011- Territoires.

 

This installation was designed within the framework of my solo exhibition Incarnations presented in the towers of Aigues-Mortes during Casanova Forever, organized by the Frac Languedoc-Roussillon in France. With this work, I wanted to evoke the numerous journeys of the famous Venetian writer Giacomo Casanova, as well as his diverse love affairs in Europe. Thirteen anatomical hearts made of translucent resin, set on metal rods and lit from within, pulse alternately in a random way to the rhythm of the voiced backing track, reproducing the sound of a heart when heard through a stethoscope. The beating speeds up, then slows down, as if in the grip of a particular emotion. The hearts, which give off a blood-colored glow, are arranged in space like points on a map, or like trophies. This work was also exhibited during Bex & Arts 2011- Territoires.

 

Hearts (Resin and silicon) : Mike&Mike, Geneva

Soundtrack : Geneviève Favre Petroff

Programming : Antoine Petroff